En Direct

La migration au cœur de L’Ibrahim Governance Weekend à Abidjan

CARRIERES ET EMPLOIS

La migration au cœur de L’Ibrahim Governance Weekend à Abidjan

L’Ibrahim Governance Weekend, rendez-vous annuel sur la gouvernance en Afrique a réuni du 5 au 7 avril 2019 à Abidjan, leaders politiques, opérateurs économiques du continent pour débattre de la question des migrations et du rôle que la jeunesse dans le développement de l’Afrique.
La migration au cœur de L’Ibrahim Governance Weekend à Abidjan
La migration au cœur de L’Ibrahim Governance Weekend à Abidjan
Ce forum avait pour objectif de contrer les préjugés sur les migrations africaines (Ph DR).

Organisé par la Fondation Mo Ibrahim, ce forum avait pour objectif de contrer les préjugés sur les migrations africaines et proposer des pistes de réflexion pour réduire cette migration à travers la création d’opportunités et d’emplois pour les jeunes africains. Les experts ont expliqué à cette occasion la nécessité d'offrir des opportunités à la jeunesse par une meilleure formation et une meilleure gouvernance.

Parmi les centaines de  personnalités qui ont pris part à cet important évènement, figuraient la lauréate du Prix Ibrahim pour l'Excellence en Leadership Africain 2018, l'ex-présidente du Libéria Ellen Johnson Sirleaf, et le président ivoirien Alassane Ouattara. Le président ivoirien a dit voir la question de la migration comme la volonté de la jeunesse africaine d’un mieux-être et de meilleures opportunités. Raison pour laquelle il a invité les gouvernants à la bonne gestion des ressources publiques.

La Fondation Mo Ibrahim a publié à l’occasion de ce forum son rapport 2019 intitulé « Jeunesse africaine : migration faute d'emplois ? ». Lequel rapport indique clairement la corrélation entre la migration et gouvernance en Afrique.  Les discussions ont cependant insisté sur le facteur mobilité intra-régionale qui permettra à l'Afrique de mieux profiter de sa richesse démographique.

Mo Ibrahim, initiateur de cette rencontre, a pour sa part préconisé que des actions vigoureuses soient initiées afin de créer de meilleures opportunités d’emplois pour les jeunes africains de sorte à favoriser un développement harmonieux de l’Afrique.

Arsène Yapi


Source: JDE | publié le 08 Avr 2019

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire