En Direct

Orientation professionnelle :  Ce qu’il faut savoir avant de choisir d’être entrepreneur ou salarié

CARRIERES ET EMPLOIS

Orientation professionnelle : Ce qu’il faut savoir avant de choisir d’être entrepreneur ou salarié

1- Choisir entre un emploi sécurisé et la prise de risque Si vous optez pour un emploi salarié, vous aurez un salaire sécurisé grâce à votre contrat de travail. Une fois ce contrat signé, le salarié ne peut pas être renvoyé de son travail, si ce n’est dans des situations exceptionnelles. En l’échange de son contrat de travail et de son salaire, le salarié s’engage à respecter un certain nombre de règles, notamment, des horaires de travail, charge de travail, présence sur le lieu de travail, un code vestimentaire, des jours de congé limités .
Orientation professionnelle :  Ce qu’il faut savoir avant de choisir d’être entrepreneur ou salarié
Orientation professionnelle : Ce qu’il faut savoir avant de choisir d’être entrepreneur ou salarié
Orientation professionnelle : Ce qu’il faut savoir avant de choisir d’être entrepreneur ou salarié/ Ph (Dr)

S’il ne respecte pas ces règles, le salarié peut perdre son travail. Le contrat de travail lui offre également certains avantages sociaux. Il s’agit entre autres, de la déclaration à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), de l’assurance maladie, des congés payés. Mais également une fois à la retraite, le salarié reçoit chaque mois une pension de retraite.  En théorie, le salarié sous contrat de travail est donc en sécurité. Il reçoit tous les mois de l’argent s’il travaille et s’il ne peut pas, son contrat lui permet d’être pris en charge. Alors qu’un  entrepreneur lui,  ne possède pas ces assurances. Tout comme il ne possède pas la garantie d’avoir une entrée d’argent tous les mois. Pour gagner sa vie, l’entrepreneur doit prendre des risques. Prendre le risque de travailler sur des idées dont il n’a pas la garantie qu’elles fonctionneront. Certains entrepreneurs travaillent même des années sur une idée avant de savoir si elle est bonne ou mauvaise. En cas d’échec, l’entrepreneur doit trouver des solutions pour rebondir et continuer à assurer son train de vie. Généralement, les entrepreneurs sont des personnes qui savent faire face aux difficultés du quotidien, habitués à tout construire, pour arriver à se construire eux-mêmes. Ce sont des personnes de défis pour qui le risque fait partie  intégrante de la vie.

2-Limiter son temps et ses déplacements ou avoir une liberté totae

Dans le cadre de son travail, le salarié s’engage à échanger son temps et sa mobilité contre de l’argent. La plupart des salariés passent le tiers de leur existence enfermés dans un bureau ou derrière un comptoir. Si ils ne respectent pas cette condition, ils perdent leur droit à la sécurité.

Sauf exception, les entrepreneurs n’acceptent pas de payer ce prix. Ils le jugent trop élevé.

Pour un entrepreneur, la liberté n’a pas de prix. Il s’efforce donc toujours de trouver des solutions pour pouvoir travailler d’où il veut, quand il veut et avec qui il veut.

Attention cependant, car certains entrepreneurs font l’erreur de recréer les conditions d’un travail salarié dans leur travail indépendant.

Ce sont généralement le cas des personnes qui veulent tout faire elles-mêmes et qui n’ont pas confiance en le travail des autres. Ces personnes ne savent pas déléguer et pensent que leur manière de faire est la meilleure.

3 – Sécurité financière VS Indépendance financière

Les employés sont financièrement en sécurité, car ils ont l’assurance d’obtenir tous les mois une certaine somme d’argent, leur salaire. Mais par contre, ils ne sont pas indépendants financièrement.

Pour recevoir leur argent, les salariés doivent travailler. S’ils s’arrêtent, petit à petit ils ne gagnent plus d’argent et se retrouvent avec le minimum pour vivre. Ils ne peuvent plus payer le loyer, ne peuvent plus manger à leur faim, ne peuvent plus acheter ce qui leur plaît.

Un entrepreneur construit ses entrées d’argent sur le long terme. Chaque action qu’il entreprend a pour objectif de rapporter de l’argent régulièrement sur le long terme.

Certains entrepreneurs gagnent plusieurs milliers d’euros par mois grâce à une action qui a été exécutée des années en arrière.

C’est le système des revenus passifs. À partir d’une action, on crée une rentrée d’argent automatique sur le long terme, ce qui permet de toucher une rémunération pendant des années sans avoir à travailler.

C’est pour cela que beaucoup d’entrepreneurs connaissent l’indépendance financière. Ils ne sont pas dépendant de leur travail pour vivre.

4 – Pas de responsabilités VS Responsabilités

Un employé n’a que pour seule responsabilité d’effectuer les tâches qui lui ont été demandées d’accomplir et de respecter son contrat de travail. Une fois son travail accompli et ses heures effectuées, l’employé n’est pas responsable de l’entreprise pour laquelle il travaille.

Un entrepreneur est au contraire responsable de tout. Il est responsable des dettes que contracte son entreprise, il est responsable de ses employés, il est responsable de ses partenaires, il est responsable de ses engagements, il est responsable de ses succès, il est aussi responsable de ses échecs.

C’est parce qu’il est responsable de tout ce qui lui arrive dans la vie qu’un entrepreneur apprend en continu et progresse tout le temps. Il analyse ses résultats, amplifie les bons et modifie les mauvais pour les rendre meilleurs.

Ce procéder de remise en question constante n’est que très peut utiliser par les salariés ce qui les condamne à évoluer moins vite qu’un entrepreneur dans beaucoup de domaines.

5 – Spécialisation VS Diversification

Enfin, un employé est très généralement engagé par une entreprise pour faire une tache bien précise. Généralement une tache qu’il a étudiée pendant des années à l’école.

Un employé travaille rarement sur l’ensemble d’un projet. Il travaille sur une partie qui ajouté à d’autres forment un ensemble. C’est pourquoi de nombreux salariés ne comprennent pas toujours le sens de leur mission et dépriment au travail.

Un entrepreneur fait tout l’inverse. Au lieu d’être expert dans un domaine bien précis, un entrepreneur pioche des connaissances auprès de vrais experts dans plein de domaines pour développer ses idées. Si une des idées développer par un entrepreneur est bonne, alors il s’entoure de spécialistes pour aller au bout de l’idée et la mettre à disposition du grand public.

La vraie force d’un entrepreneur, ce n’est pas d’être un expert en 1 domaine. Sa vraie force, c’est de connaître un peu dans tous les domaines et de savoir réunir des experts et les diriger pour construire quelque chose d’unique à forte valeur ajoutée.

ARSENE YAPI

Source: JDE | publié le 13 Fev 2019

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire